Programme de neuroradiologie interventionnelle (DES)

Le programme de fellowship en neuroradiologie interventionnelle se fait en un ou deux ans à l’Université de Montréal, en fonction de l’expertise initiale du candidat. Cette formation est ouverte aux médecins diplômés spécialisés en radiologie, en neurochirurgie ou en neurologie. La maîtrise du français est indispensable. Un comité d’admission se réunit au minimum 18 mois avant l’entrée en poste et revoit les dossiers des candidats avant d’établir une date d’interview. Le comité exige une lettre de motivation, trois lettres de recommandation et le CV du candidat. Un à deux candidats peuvent être admis annuellement.

Ce programme offre une exposition complète et variée en neuroradiologie interventionnelle adulte et pédiatrique. Les activités se font à l’Unité de neuroradiologie interventionnelle (NRI) du CHUM.

L’Unité de NRI du CHUM est le centre de référence unique pour tous les patients du réseau de l’Université de Montréal (3,5 millions de personnes) qui doivent bénéficier d’un geste de NRI. Du fait d’une entente avec le CHU Sainte-Justine, sont couverts également les cas nécessitant un geste de NRI en pédiatrie.

Le patient est au centre du travail clinique. Il est pris en charge par l’équipe. Toute l’activité est partagée entre les deux fellows (une semaine sur deux) supervisés par un des trois médecins seniors (Dr Raymond, Dr Roy, Dr Weill) responsables à tour de rôle de l’unité. Ce mode de fonctionnement permet une prise en charge médicale optimale et constante de qualité de tous les patients et assure au fellow un enseignement clinique et une supervision de tous les instants par un senior.

Dépendamment de la pathologie, les patients sont admis, suivis et traités par le fellow de garde sous la supervision stricte du médecin senior de garde en NRI qui est toujours présent. Les patients sont hospitalisés dans des lits identifiés NRI (c.-à-d. : tous les anévrismes intracrâniens traités par embolisation sont pris en charge et suivis par les médecins de NRI). De cette manière, le fellow est exposé non seulement aux gestes de NRI, mais à tous les aspects de la prise en charge des patients.

Les fellows acquièrent une autonomie progressive pour finalement réaliser eux-mêmes sous supervision tous les gestes de neuroradiologie interventionnelle (embolisation d’anévrismes, de MAV, de fistules durales, d’épistaxis; thrombolyse intra-artérielle ou manœuvre de recanalisation; vertébroplasties, stents carotidiens) et ce, aussi bien en urgence 2424 qu’en électif. Compte tenu du débit, à la fin de leur formation, les fellows maîtrisent parfaitement la plupart de ces gestes.

La NRI du CHUM dispose de son propre laboratoire de recherche dirigé par le Dr Jean Raymond. De nombreux projets de recherche sont en cours, la plupart bénéficiant de financements provinciaux, fédéraux ou des industries. L’unité est également à l’origine de plusieurs études randomisées internationales où les fellows sont impliqués.

Le mode de fonctionnement en clinique une semaine sur deux permet au fellow lorsqu’il n’est pas en clinique de se consacrer à ses travaux de recherche.

Les fellows sont évalués tous les trois mois selon une grille d’évaluation CanMEDS. Au moins un article revu par les pairs soumis et la validation de toutes les périodes sont exigés pour obtenir un certificat de fin de formation. À partir de l’année universitaire 2015-2016, un diplôme universitaire d’études spécialisées (DES de NRI) pourra être délivré aux candidats qui suivront le programme de formation de deux ans.

Ressources professorales : 3 (2014-2015)

Fellows

2016-2017

  • Naim Khoury (USA)
  • Marc Kotowski (Suisse)