Mot du directeur

Le 22 août 2020

Chers collègues,

Mon entrée en fonction à titre de directeur du Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire a été entérinée le 30 juin par le Conseil de l’Université.

Je désire premièrement remercier le Dr Gilles Soulez, directeur sortant, qui a su mener notre Département universitaire avec brio au cours des huit dernières années.  Le Dr Soulez a soutenu le travail des membres du corps enseignant dans nos trois secteurs, épaulé par nos directrices et directeurs des programmes des niveaux 1er cycle, résidence et fellowship, ainsi que par les membres des différents comités pédagogiques. Dans les dernières années, le programme des études médicales de 1er cycle s’est métamorphosé. Les programmes de résidence ont des agréments complets et nos finissants ont d’excellents taux de succès aux examens.  La majorité des programmes de fellowship sont maintenant attestés au titre de DES (diplômes d’études spécialisées). Les éditions de la Journée académique reflètent à chaque année le dynamisme scientifique de notre Département et contribuent au développement professionnel continu.

En recherche, la performance du Département est excellente, à la hauteur des grands départements d’imagerie canadiens, grâce aux efforts et à l’audace des équipes actuelles, sous la vision fédératrice et la vigilance de Gilles durant toutes ces années.  Entre autres, plusieurs subventions dans le domaine de l’intelligence artificielle et ainsi que des subventions d’infrastructure de recherche ont été obtenues sous les mandats de Gilles.  Sous sa direction, le fonds de capitalisation permettant le financement des projets pilotes de nos professeurs et les bourses d’étudiants d’été a doublé.

En plus des comités pédagogiques déjà mentionnés, d’autres comités de notre Département universitaire nous permettent de fonctionner : notamment le comité directeur, tous les comités d’admission des programmes de résidence et de fellowship, le comité de nomination-promotion, le comité de la recherche et celui du support professoral.  Des dizaines de membres parmi vous siègent à ces comités.  Votre contribution continuera d’être essentielle à l’intérieur de ceux-ci.

Merci aux chefs et aux membres des comités des centres hospitaliers, pour leur souci quotidien de conjuguer au mieux les tâches liées aux soins cliniques et celles de nos mandats d’enseignement et de recherche, et pour les efforts que requiert la planification des effectifs médicaux.

Au-delà des postes et structures de gestion, je souligne le travail de tous les membres du corps professoral dans les centres hospitaliers, les chercheurs des centres de recherche associés, ainsi que le personnel administratif à l’Université et dans les sites hospitaliers.  Vous tous contribuez à nos missions académiques.  Cette contribution est essentielle et le demeurera pour la suite.

Nos activités en amélioration des soins de santé, en formation de futurs spécialistes et en recherche ont des impacts dans tout le Québec. Actuellement, le financement et les sources de soutien nécessaires au bon fonctionnement de nos activités, au développement de celles-ci et à notre apport à la société québécoise continuent d’être limités.  Nous prévoyons dans un avenir prochain solliciter votre contribution, ainsi que celle des anciens diplômés de nos programmes de formation.

Au cours des prochains mois, nous aurons l’opportunité de discuter ensemble des défis qui restent à relever.  En quelques mots, outre les enjeux liés à la pandémie actuelle ainsi qu’à  ses conséquences,  mentionnons l’importance de garder constante la mobilisation de nos membres envers nos missions en enseignement et en recherche, en équilibre avec notre charge clinique croissante, le défi du recrutement de nouveaux professeurs de clinique ainsi que de chercheurs cliniciens et fondamentaux de haut calibre, le renforcement des liens entre nos trois secteurs et dans tous nos milieux, l’accompagnement du développement de la carrière de nos professeurs et chercheurs, l’introduction de l’approche par compétences du Collège royal dans nos programmes de résidence, la poursuite du développement stratégique de nos activités de recherche, et finalement l’accroissement de nos activités en philanthropie ainsi que de nos liens avec les diplômés.

Au plaisir de travailler ensemble afin de faire avancer notre département et tous ses membres,

 

Carl CHARTRAND-LEFEBVRE, MD MSc FRCPC
Professeur titulaire
Directeur, Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire
Faculté de médecine, Université de Montréal