Direction

Direction recherche    

 

Comité de direction

  • Jean-Paul Bahary (radio-oncologie)
  • Carl Chartrand-Lefebvre (radiologie)
  • Francis Rodier (fondamental)
  • Jean-Paul Soucy (médecine nucléaire)
  • An Tang (radiologie)
  • Éric Therasse (radiologie)

Réalisations, forces et partenariat 

Plus de quinze professeurs-chercheurs cliniciens et fondamentalistes ont une affiliation à titre de chercheur régulier dans l’un des centres de recherche hospitaliers du réseau de l’Université de Montréal. De ce nombre, neuf ont obtenu ou détiennent présentement une bourse de support salarial du Fonds Québécois de la Recherche en Santé (dont deux chercheurs nationaux). On dénombre également plus de 20 professeurs-chercheurs investigateurs ayant des activités de recherche soutenues au sein du département et de notre réseau hospitalier. Ces recherches sont financées par les organismes scientifiques provinciaux ou nationaux, par des Fondations privées ainsi que par d’importants partenariats publics-privés. Les secteurs d’excellence du département sont l’imagerie cardiovasculaire, l’imagerie des tumeurs cancéreuses, l’imagerie abdominale, l’imagerie cérébrale, l’imagerie du système ostéo-articulaire, l’imagerie interventionnelle, la radiothérapie guidée, l’étude des dommages cellulaires associés à la radiothérapie, ainsi que le développement de nouveaux traceurs d’imagerie moléculaire.

Des infrastructures exceptionnelles en recherche préclinique sont disponibles dans le nouveau centre de recherche du CHUM (IRM 3T, salle d’angiographie animale haut de gamme, multiples équipements d’échographie avec capacité d’analyse des signaux RF, et plate-forme d’élastographie et d’imagerie optique. Il faut ajouter à ceci la présence d’un cyclotron et de six laboratoires de recherche dédiés au traitement de l’image, à la biorhéologie et à l’ultrasonographie médicale, aux biomatériaux endovasculaires, à la neuroradiologie interventionnelle et à l’imagerie orthopédique et ostéo-articulaire. Ces installations ont été rendues possibles grâce à des subventions FCI totalisant 30 $ millions au cours des quinze dernières années. À l’Institut de cardiologie de Montréal, nos chercheurs ont accès à des facilités exceptionnelles de recherche clinique en IRM et en cardiologie nucléaire ainsi qu’au centre de coordination de recherche clinique qui a une renommée mondiale.