Radio-oncologie

Description du programme

Le programme de radio-oncologie, qui contient maintenant sept résidents, est d’une durée de cinq ans. Lors de la première année, le résident acquiert les connaissances de base en médecine et en chirurgie pour mieux comprendre la physiopathologie des tumeurs qu’il traitera ultérieurement par radiothérapie. Les années suivantes permettent d’approfondir ses connaissances cliniques et en sciences fondamentales, radiobiologie et en physique des radiations. Il aura l’opportunité de mener à terme un ou plusieurs projets de recherche, et ce, sous la supervision d’un membre du corps enseignant. Il apprendra comment planifier le traitement de pathologies fréquemment traitées par la radiothérapie, les résultats de ces traitements ainsi que leurs séquelles possibles. Au cours de sa résidence, des cours de dosimétrie lui permettent d’appliquer les principes physiques appris à des cas pratiques. La dernière année de formation est façonnée pour répondre aux objectifs individuels de chaque résident. Les résidents bénéficient d’un curriculum de cours varié, incluant des cours de physique, de radiobiologie, des cours magistraux, de gestion, de même que de préparation aux examens du Collège royal pour les résidents seniors. Le résident pourra choisir en cours de formation des stages à option incluant la recherche, la génétique, la radiologie et la médecine nucléaire. Les cours et les stages cliniques sont offerts au CHUM et au sein des centres hospitaliers affiliés; toutefois, des stages en milieux non agréés sont possibles en option.

Procédure d’admission

L’admission au sein du programme de radio-oncologie se fait par le CARMS. La demande d’admission complétée selon les normes de l’Université de Montréal est étudiée par le comité d’admission en radio-oncologie. Les candidats ayant démontré un intérêt marqué pour la radio-oncologie par l’entremise d’un stage clinique seront convoqués à l’entrevue. Cette dernière est effectuée par un comité formé de physiciens, chercheurs, radio-oncologues et résidents. Elle se fait en deux parties; un examen d’aptitude de type ECOS (2 stations de 10 minutes) complété par une entrevue individuelle avec le comité. La qualité du dossier académique, le CV du candidat de même que le contenu de ses lettres de recommandation seront pris en compte également. Les candidats diplômés hors du Canada et des États-Unis ne sont admissibles que s’ils détiennent une équivalence du diplôme du Collège des médecins du Québec et sont déjà inscrits au Québec dans le contingent régulier ou dans le contingent particulier.

Directrice du programme
Laura Masucci

Les résidents du programme 2015-2016

Résident coordonnateur : Alexandra Waters

Résidents I

Andrée-Anne Bernard

Résidents II

David Tiberi

Résidents III

Hind Mekouar

Résidents IV

Alexandra Waters

Résidents V

Houda Bahig

Nancy El Bared

Comité pédagogique

  • Laura Masucci, présidente
  • Carole Lambert
  • Maroie Barkati
  • Sophie Lavertu
  • Maryse Bernard
  • Geneviève Coulombe
  • Guila Delouya
  • David Roberge
  • Jean-François Aubry
  • 2 résidents en rotation

Les membres du comité pédagogique sont responsables de veiller au bon déroulement du programme de résidence

Comité d’évaluation

  • Laura Masucci, présidente
  • Carole Lambert
  • Maroie Barkati
  • Sophie Lavertu
  • Maryse Bernard
  • Geneviève Coulombe
  • Guila Delouya
  • David Roberge
  • Jean-François Aubry

Les membres du comité d’évaluation sont responsables du suivi des évaluations des résidents et d’élaborer des programmes de monitorat si nécessaire.

Comité d’admission

  • Laura Masucci, présidente
  • Maroie Barkati, responsable
  • Guila Delouya
  • Maryse Bernard
  • Jean-François Aubry, responsable de l’enseignement en physique
  • Yannick Hervieux, physicien
  • Francis Rodier, chercheur fondamental
  • 2 résidents en rotation

Les membres du comité d’admission sont responsables de la sélection des candidats à l’entrée en résidence.