5e Journée Universitaire du Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire – Prix de la meilleure présentation par affiche

11 avril 2017

La 5e Journée Universitaire (JU) du Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal a eu lieu le 16 février 2017, au Centre de Recherche du CHUM (CRCHUM).

Prix de la meilleure présentation par affiche

Le prix de la meilleure présentation par affiche a été remis à Francesco Touani Kameni, étudiant en maîtrise en génie (concentration en technologies de la santé, École de technologie supérieure). Sa présentation était intitulée Amélioration de la viabilité des cellules souches mésenchymateuses par un court traitement pharmacologique, projet réalisé sous la direction de Sophie Lerouge (CRCHUM), et des co-auteurs Shant Der Sarkissian et Nicolas Noiseux.

La thérapie cellulaire est de plus en plus utilisée pour traiter diverses maladies telles que l’infarctus du myocarde. Cette approche thérapeutique est toutefois limitée par la mauvaise rétention et la diminution de la survie des cellules transplantées dans un micro-environnement de l’infarctus.

Francesco travaille sur la méthode de pré-conditionnement pharmacologique depuis bientôt deux ans, afin d’améliorer la viabilité des cellules souches dans les hydrogels. L’équipe du Laboratoire de biomatériaux endovasculaires (LBeV, CRCHUM) dirigée par le Dr Lerouge travaille au développement de biomatériaux injectables permettant l’optimisation de la thérapie cellulaire dans plusieurs applications, notamment en immunothérapie contre le cancer et en médecine régénérative dans le traitement de l’infarctus du myocarde. L’équipe a notamment mis au point des matrices injectables thermosensibles faites à base de chitosane combinée aux cellules souches. Les Drs Noiseux et Der Sarkissian (CRCHUM) ont réalisé des travaux démontrant que la stimulation de la protéine HSP90 par un court traitement pharmacologique améliore l’activation soutenue des voies majeures de la cytoprotection et de la survie cellulaire afin d’optimiser la viabilité cellulaire dans des conditions de divers stress tel que le stress hypoxique et oxydatif (condition retrouvée dans les tissus ischémiques : http://neomed.ca/en/projects/hsp90-modulator/). L’objectif de ce projet commun est de combiner les technologies de thermogels et de la pharmaco-optimisation cellulaire dans le but de développer un produit cellulaire novateur qui pourra améliorer la réponse clinique de la médecine régénératrice, notamment pour le traitement de la défaillance cardiaque.

×